À 22.000 pieds au-dessus du Canada 

Par David Cheramie


Dans l’avion avec Julie Choufleur, femmes d’affaires, et des ingénieurs
À 22.000 pieds au-dessus du Canada
Entre les customer relations et la salinité des terres
Le Saint-Laurent passe sous mes pieds
Dont je n’ai que deux et pas 22.000.
Le Canada est un pays extra-terrestre.
Vers le blanc, le Nord tournant le dos au noir, le Sud.
À la quête d’un miracle sous forme d’un troupeau de messies
Apportant la bonne nouvelle.
À force de côtoyer les miracles banales
À 22.000 pieds au-dessus du Canada
Des ordinateurs qu’on tient dans le creux de sa main
Des téléphones dans le siège avant
Une tasse de café qui ne fait pas rejeter
On commence à croire aux miracles 
Entre les customer relations et la salinité des terres
Allant du noir au blanc
Se faufilant entre le rouge et le jaune
S’en voler vers un miracle à l’ombre du Château Frontenac
À deux pas de là où il n’y a pas eu de miracle.
La gueule du loup reste grand’ouverte.
À 22.000 pieds au-dessus du Canada
Je m’envole vers le cœur battant
De l’Amérique française chercher un pace-maker,
En quête d’un miracle là où il n’y a pas eu de miracle. 

 On dit que les âmes sont immatérielles
N’ont ni de poids, ni de densité.
C’est faux.
Je porte les âmes de mes ancêtres sur mes épaules
Et parfois
Ça me fait glisser les vertèbres
Et il faut aller voir
Mon craqueur d’os juif. 
Il me saute dessus
Me remettant les os en place 
Avec le poids des âmes d’Auschwitz.
Il me dit que les Cadiens sont de bons clients
Ils acceptent facilement les médecines alternatives 
Je lui explique que nous avons une longue tradition
De traiteurs, de guérisseurs,
Parce qu’on n’a pas toujours eu des docteurs.
C’est là même chose pour notre religion.
Même si on est catholique,
On n’a pas toujours eu des prêtres,
Alors on interprète le catholicisme de façon différente.
Il commence à me poser plein de questions sur la Sainte Trinité,
Le Père, le Fils et le Saint Esprit.
Il ne comprend pas qu’on puisse se dire monothéiste.
Il ne voit que superstition et polythéisme.
Je pense que je dois le présenter à Julie Choufleur,
Spécialiste en customer relations.
Je lui parle de poésie et d’exil
D’errance et d’éducation
De cochon de lait et d’écrevisses.
Il me parle d’être le seul juif dans une école catholique
Et me raconte une blague que je connaissais déjà
Celle du petit juif cloué au poteau.
Je lui dis qu’un jour j’avais compris la Sainte-Trinité
Mais ma bouche n’était pas assez grande
Pour contenir toutes les preuves.
Je lui paye les 20% pas couverts par mes assurances maladie
Et je sors la tête haute et l’échine droite
Pour supporter le poids de mes ancêtres.

 À 22.000 pieds au-dessus du Canada
Quelque part entre l’Est et l’Ouest
Nulle part entre le Nord et le Sud
Allant vers un miracle là où il n’y a pas eu de miracle.
Julie Choufleur,
M’apportes-tu notre miracle? 

Retour à la bibliothèque Tintamarre